Partages et connexion_JaP

Enquête sur la précarité menstruelle étudiante

Date de mise à jour

L'Association Nationale des Etudiant.e.s Sages-Femmes, en partenariat avec la FAGE et l'AFEP, lance une enquête nationale sur la précarité menstruelle étudiante.

Cette enquête a pour objectif de réunir des données sur la situation menstruelle (type de protection utilisé, budget, etc.) de la population étudiante en France. Les résultats permettront de faire un état des lieux de la situation et d'obtenir des distributeurs de protections hygiéniques gratuites dans les établissements d'enseignement supérieur.

L'enquête s'adresse uniquement aux étudiant.e.s résidant en France. Elle est accessible à cette adresse et il faut environ deux minutes pour la remplir.

 

La précarité menstruelle, c'est quoi ?

La précarité menstruelle est la difficulté pour les personnes réglées de s’acheter des protections périodiques par manque de moyens financiers, ce qui les empêche de vivre leurs règles dignement.

D'après une étude réalisée en 2019, 39% des femmes précaires n'ont pas de protections hygiéniques en quantité suffisante et plus d'une femme sur trois ne peut pas changer assez régulièrement de protection ou utilise des protections de fortune.

 

Source de l'illustration.


"Info Jeunes Nouvelle-Aquitaine - Poitiers"