Partages et connexion_JaP

L'Union européenne en 2020

Publié le 13 avril 2021 et mis à jour le 25/06/2021

Que s'est-il passé dans l'Union européenne en 2020 ?

Cet article donne un aperçu des différentes actions de la Commission européenne en 2020. L'UE s'est mobilisée l'année dernière pour lutter contre la COVID-19 et nombre des actions menées par les institutions ont été en rapport avec la lutte contre la pandémie, ses conséquences ainsi que ses causes, en insistant notamment sur la protection de l'environnement.

Lutte contre la COVID-19

Le dépistage joue un rôle décisif dans la gestion de la pandémie : l'UE a adopté des recommandations concernant la stratégie de dépistage et les tests antigéniques. L'Union européenne elle-même a acheté plus de 20 millions de tests de détection d'antigènes qui ont été distribués aux États membres début 2021.

La lutte contre la COVID-19 ne sera effective que si menée à l'échelle mondiale : l’Union européenne a mobilisé 38,5 milliards d’euros pour combattre le nouveau coronavirus dans le monde.

En mai 2020, l'Union a par exemple lancé son propre pont aérien humanitaire, une initiative temporaire pour fournir de l’aide humanitaire et du matériel médical essentiel.

Garantir la libre circulation

Pour ralentir la propagation de la COVID-19, les pays membres de l'Union européenne ont adopté diverses mesures, dont certaines ont limité le droit des citoyens à se déplacer librement dans l’Union.

L'Union européenne a activé son mécanisme de protection civile pour le rapatriement de ses citoyens, ce qui a facilité et cofinancé 409 vols de rapatriement. Les déplacements non-essentiels vers l'Union européenne étaient aussi restreints afin de limiter la propagation du virus.

Pour limiter les restrictions de circulation et faciliter la compréhension des mesures mises en place par les différents États membres, l'Union européenne a mis en place un site web : Re-open Europe. Ce site fournit des informations sur les restrictions touchant les voyageurs dans chacun des pays européens et a pour but de faciliter les voyages transfrontaliers. Re-open EU existe également en forme d'application pour les systèmes d'exploitation Android et iOS.

L'UE a aussi trouvé des solutions pour assurer la libre circulation des marchandises et aider les travailleurs à franchir les frontières comme la mise en place de points de passage frontaliers via des voies réservées.

De plus, dans un soucis de transparence, le European Centre for Disease Prevention and Controll a publié régulièrement des cartes montrant l'évolution sanitaire dans les pays membres de l'UE.

Renforcement des systèmes de santé

Le centre de coordination des équipements médicaux de la Commission a facilité la collaboration entre les pays européens concernant l'achat de matériel médical et a ainsi aidé à éviter des pénuries.

La Commission européenne a également mis en place en mars 2020 la première réserve médicale commune de l'Union, rescEU.

Relance économique

Tous ensemble, les pays membres de l'Union ont mobilisé 4 200 milliards d'euros pour atténuer les conséquences de la pandémie.

Le fonds de cohésion a été mis à disposition des pays européen afin de soutenir les secteurs les plus exposés de leurs économies, et l'instrument SURE visait à préserver l'emploi et à soutenir les familles.

Le plan de relance NextGenerationEU, instrument temporaire de 750 milliards d’euros, a été conçu pour réparer les dommages économiques et sociaux immédiats provoqués par la pandémie. NextGenerationEU inclut notamment des investissements et des reformes dans sept domaines phares.

Avec le budget 2021-2027, il s'agit des mesures de financements les plus vastes mises en place par l'Union européenne.

Pour financer cette relance, la Commission européenne empruntera des fonds sur les marchés des capitaux, qui seront remboursés à long terme jusqu'en 2058.

Stratégie vaccinale

Dans le cadre de sa stratégie vaccinale, l'Union européenne a conclu des accords avec AstraZeneca, BioNTech/Pfizer, CureVac, Johnson & Johnson, Moderna et Sanofi/GlaxoSmithKline.

BioNTech/Pfizer était le premier vaccin autorisé dans l'UE, d'autres ont suivi et suivront encore.

La campagne de vaccination de l'Union a pu commencer le 27 décembre 2020.

La Commission européenne a également décidé de participer au mécanisme Covax (COVID-19  Vaccine Global Access), qui s'engage pour un accès équitable aux vaccins de tous pays.

Dans le cadre de la Réponse mondiale au coronavirus, l'Union européenne a également organisé une conférence de donateurs avec Global Citizen, appelée "Objectif mondial : Unis pour notre avenir"

Numérique et COVID-19

Concernant les applications nationales de traçage de contacts, la Commission européenne soutient les efforts des pays membres afin de les rendre interopérables et a mis en place un système de passerelle.

Un portail européen de donnés sur la COVID-19 était inauguré en avril 2020 afin de faciliter la recherche sur le nouveau coronavirus.

L'Agence spatiale européenne et la Commission européenne ont lancé un outil d’« action rapide contre le coronavirus grâce à l’observation de la Terre », qui sert à mesurer les conséquences des confinements et surveiller la reprise après.

Désinformation

La pandémie a renforcé la propagation de théories de complot et de fausses nouvelles, des discours de haine en ligne et des attaques racistes et antisémites.

La Commission européenne et le Service européen pour l'action extérieure ont collaborés avec d'autres institutions et partenaires pour lutter contre la désinformation et les propos haineux. En outre, le site web EU vs Disinformation du Service européen pour l'action extérieure a rectifié plus de 700 informations mensongères sur le coronavirus en 2020.

Lutte contre le changement climatique

Le changement climatique reste le défi le plus important de notre décennie ; c'est la raison pour laquelle l'Europe souhaite devenir le premier continent neutre en carbone d'ici à 2050.

La stratégie du Pacte Vert

Cette neutralité carbone doit être atteinte par une réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’investissement dans les technologies vertes et la protection de l’environnement naturel.

Cela demande des changements dans tous les secteurs de l'économie, y compris l’industrie, l’énergie, les transports, la production alimentaire, l’agriculture et la construction.

La Commission européenne a également proposé une loi sur le climat en 2020, qui ancrait les objectifs du Pacte Vert comme la neutralité pour le climat d'ici jusqu'à 2050, dans la législation européenne.

Pour devenir le premier continent neutre en carbone, les dirigeants européens ont décidé de réduire les émission de gaz à effet de serre d'ici jusqu'à 2030 de 55% par rapport au niveau de 1990.

Les dépenses à venir et la relance économique doivent être concertées avec les objectifs de l’accord de Paris et le Pacte Vert selon l'Union européenne.

Au moins 30% du budget à long terme 2021-2027 et du plan de relance NextGenerationEU sont destinés à des politiques et programmes pour le climat.

Pour inclure les citoyens européens dans la procédure de changement, la Commission européenne a lancé en décembre 2020 le Pacte européen pour le climat. Il vise à informer, mobiliser et faire coopérer les citoyens et les organisations et s'appuient sur des actions et dispositifs déjà existants.

Afin de travailler sur tous les plans, la Commission a annoncé en janvier 2020 le plan d’investissement du pacte vert pour l’Europe, qui mobilisera l’investissement public et aidera au déblocage de fonds privés.

La stratégie pour l'intégration du système énergétique de la Commission européenne datant de juillet 2020 promeut l'électrification à grande échelle, plus de circularité et le développement de gaz et de combustibles verts.

En soutenant la rénovation des bâtiments, l'Union européenne souhaite limiter la perte énergique. Elle aide également les 34 millions de personnes qui vivent en précarité énergétique et qui n'ont pas les moyens de chauffer correctement leur logement.

Avec le nouveau Bauhaus européen, l'Union européenne a créé un forum de discussion et un laboratoire d’expérimentation pour l'expérimentation d'un mode de vie durable.

Les actions de l'Union européenne ont été nombreuses en 2020. Pour en savoir plus, consultez le rapport général sur l'activité de l'Union européenne 2020.

Retrouvez les actions de l'Union européenne sur le site de la Commission européenne.


"Info Jeunes Nouvelle-Aquitaine - Poitiers"