Accueil

Troubles du comportement alimentaire

Publié le 3 juin 2016

Bien qu’il existe plusieurs types de troubles du comportement alimentaire (TCA), les plus connus sont l’anorexie (la personne refuse de s’alimenter) et la boulimie (la personne mange sans faim). Ces maladies affectent dans 9 cas sur 10 des femmes et plus particulièrement les adolescentes.

L’anorexie

Cette maladie repose sur la privation alimentaire. Elle se manifeste par le besoin obsessionnel de maigrir. Elle peut s’avérer mortelle et être la cause d’une très grande dénutrition. La restriction alimentaire peut commencer à l’occasion d’un régime, mais pas toujours. Certaines personnes veulent surveiller leur poids ou en perdre alors que rien ne le justifie. C’est une image de soi complètement distordue, où étant maigre, on se voit grosse. Cette image faussée de soi-même peut être liée à un manque de confiance. La peur de grossir ou d’être obèse est constamment à l’esprit. L’adolescent peut percevoir l’anorexie comme une maîtrise absolue de son corps.

La pensée de la nourriture est obsédante. L’alimentation devient alors la seule et unique préoccupation de sa vie. Lorsqu’une personne anorexique consent à manger, elle peut aller se faire vomir juste après son repas. Parfois, l’anorexie est accompagnée de crise de boulimie.

La boulimie

La boulimie survient souvent chez des jeunes filles qui ressentent en elle un vide angoissant. Le point de départ de la boulimie est souvent un petit régime entrepris pour se sentir mieux dans sa peau. Mais la restriction entraîne un attrait obsessionnel pour des aliments “interdits” lors de régime : chocolat, pâtisserie, etc.  

La nourriture qu’elles avalent en un laps de temps très limité est censée combler le vide. Mais cette solution ne fait qu'entraîner un cercle infernal et particulièrement vicieux. Car en ayant trop mangé, la sensation de culpabilité prend le dessus. Et le seul moyen possible pour rattraper “sa faute” c’est de vomir ou de prendre des laxatifs.

Les risques des troubles du comportement alimentaire

La liste des problèmes engendrés par l’anorexie et la boulimie est longue. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que ces maladies sont mortelles et difficilement “guérissables”. Il ne suffit pas de prendre une pilule pour ne plus souffrir de trouble du comportement alimentaire. L’anorexie entraîne une série de problèmes : crise cardiaque, inflammation de l’oesophage, absence de règle, peau sèche, perte de cheveux, troubles rénaux, etc.

En cas de trouble de l’alimentation, il faut se faire aider. Si vous constatez qu’un proche souffre d’anorexie ou de boulimie, il est nécessaire de l’accompagner chez un professionnel de la santé.


Sites web

Article : Je souffre d’un trouble du comportement alimentaire

Réseau TCA Poitou-Charentes


Photographie © Santiago Alvarez