Partages et connexion_JaP

Trouver un stage

Publié le 12 août 2020 et mis à jour le 14/08/2020

S’informer sur la réglementation des stages

La pratique et la notion de stage ne sont pas identiques dans tous les pays : le statut de « stagiaire » varie selon les pays et il n’existe pas de statut « unique » de stagiaire en Europe. Chaque pays ayant sa définition et ses modalités de recrutement, il est important de s’informer au cas par cas, selon la destination choisie.

BON À SAVOIR
En France, le stage s’inscrit toujours dans le cadre d’une formation. Dans d’autres pays, la notion de stage s’apparente plutôt à une courte période de travail (travail temporaire ou occasionnel), comme en Italie ou en Espagne.

En France, les stages sont formalisés par la signature d’une convention entre l’entreprise, l’établissement d’enseignement et le stagiaire. Il est reconnu comme faisant partie de la formation, en lien avec le diplôme préparé.

A l’étranger, cette convention n’a pas de valeur juridique : elle n’est donc pas obligatoire. Il est important d’expliquer à votre structure d’accueil en quoi consiste ce document afin de le valider avec elle.

Gardez à l’esprit que les conditions de stage seront différentes : vous pouvez travailler plus (ou moins) que 35 heures, être rémunéré ou défrayé de certains frais (transport, logement, restauration).

BON À SAVOIR
Vous pouvez partir en Europe (et à l’international) sans convention puisqu’il s’agit d’une tradition française. Par contre, demandez un écrit stipulant votre accord sur les conditions d’accueil : horaire de travail, lieu d’accueil, matériel mis à disposition, avantages éventuels.
www.european-mobility.eu
http://mavoieproeurope.onisep.fr

 

Comment chercher

Pour optimiser votre démarche

  • Commencez vos recherches environ 6 mois à l’avance.
  • Évaluez votre niveau linguistique et commencez à le renforcer avant de partir.
  • Faites le point sur vos compétences et vos motivations.
  • Définissez le contenu du stage en proposant votre mission « idéale ».
  • Informez-vous sur la situation économique et sur les entreprises du pays pour trouver la meilleure adéquation : vos compétences et votre motivation + les besoins de l’entreprise et la situation du pays = stage réussi !
  • Adaptez votre CV et votre lettre de motivation dans la langue et selon les pratiques du pays, personnalisez vos envois en cherchant le nom des directions ou des ressources humaines et n’hésitez pas à envoyer des relances si vous n’avez pas de réponse au bout de 10 jours.
  • En premier lieu, contactez le service des relations internationales ou le bureau des stages de votre établissement. Il dispose en général de partenariats avec des structures à l’étranger et peut vous donner des listings d’entreprises.

Envoyer des candidatures spontanées
Pensez à postuler auprès d’entreprises françaises implantées à l’étranger, des entreprises ayant des filiales en France et des entreprises locales du pays choisi.
https://www.tresor.economie.gouv.fr/tresor-international

Vous trouverez plus de contacts et d’idées grâce aux annuaires professionnels :
http://fr.kompass.com
www.lemoci.com
www.letudiant.fr/fiches/les-entreprises-qui-recrutent.html
www.europages.fr
www.wayp.com
www.ccifrance-international.org
www.veilleinfotourisme.fr

BON A SAVOIR
Vous suivez des études dans le domaine agricole ? Le site www.moveagri.ning.com vous donne quelques pistes.

Répondre à des offres sur des sites spécialisés
Certains sites Internet ont développé des services d’offres de stage. N’hésitez pas à vérifier la fiabilité et l’éventuel coût de ces prestations. Il est préférable de partir d’adresses vérifiées avec des offres de qualité.

https://aiesec.org/
http://iaeste.org/student_pages
http://jobs-stages.letudiant.fr
www.kapstages.com
www.jobstage.com
www.placeojeunes.com
www.directemploi.com
http://odyssee-agri.com
www.experience-internationale.fr
www.teli.asso.fr