Accueil

Violences morales et physiques

Publié le 2 juin 2016

Vol, racket, insultes, harcèlement moral, les violences peuvent être de différentes natures. Mais quelle qu’elle soit, la violence est interdite par la loi.

La violence a des visages multiples

Elle peut commencer par des mots, des attitudes et finir avec des coups. La violence verbale, est celle qui commence par les injures, l’intimidation et les menaces. Elle n’en est pas moins traumatisante et doit être prise en compte. La violence psychologique est plus sournoise. Elle peut se manifester par un refus de communiquer ou le désir d’humilier l’autre. La violence physique se manifeste lorsque l’on touche à l’intégrité corporelle d’une personne en la frappant, en la giflant, en la volant avec violence. La violence sexuelle de l’attouchement au viol, est sans nul doute l’une des plus destructrices.

La loi punit toutes les formes de violences

La loi interdit tous les comportements contraires aux intérêts de la société et prévoit même la responsabilité des mineurs. Le silence n’a pas lieu d’être : témoin, victime, ne vous emmurez pas dans le silence. La peur des représailles peut conduire à ne pas signaler les violences que l’on subit ou dont on est témoin. Si vous ne souhaitez pas en parler à vos proches ou à la police, il existe des services téléphoniques garantissant l’anonymat pour vous conseiller. Des associations d’aides aux victimes sont à votre écoute et vous aident dans vos démarches.

Plus d'infos : http://www.filsantejeunes.com/trouver-de-laide