Partages et connexion_JaP

Zoom sur le volontariat du Corps Européen de Solidarité

Publié le 20 septembre 2019 et mis à jour le 15/11/2019

Qu’est-ce que le Corps Européen de Solidarité (CES) ?

Le Corps Européen de Solidarité est le nouveau né des programmes européens. Il donne la possibilité aux jeunes entre 18 et 30 ans d’effectuer un volontariat, un stage ou un emploi dans un autre pays européen.

Grâce au volontariat du CES on peut s’engager pour une durée qui va de 2 mois à 12 mois. Les domaines proposés sont nombreux (par exemple le social, l’environnement, la culture, le sport…).

On peut également trouver une activité professionnelle liée à la solidarité dans le cadre du CES, c’est-à-dire un stage hors cursus scolaire (2 à 6 mois) ou un emploi (3 à 12 mois).

 

Le volontariat CES

Pour qui ? Quelles destinations sont possibles ?

Le volontaire effectue des activités d'intérêt général sur un projet de développement local mis en œuvre par une organisation à but non lucratif ou une collectivité locale. Le programme est ouvert aux jeunes de 18 à 30 ans, citoyens ou résidents d'un État membre de l'UE, peu importe leur niveau de qualification et leur compétence en langue. Cette action permet aux jeunes de vivre une expérience de solidarité, de découvrir une autre culture et d'acquérir des compétences utiles à leur développement personnel, éducatif et professionnel.

Les missions peuvent se dérouler dans tous les Pays de l’Union Européenne et dans certains pays en dehors de l’Union Européenne. En particulier :

  • Dans les 27 autres états membres de l'union européenne: Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Espagne, République tchèque, République Slovaque, Suède, Slovénie, Royaume-Uni, Bulgarie, Roumanie

  • Les pays tiers participants au programme : Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie et Ancienne République Yougoslave de Macédoine

  • Les pays partenaires voisins : Europe du Sud-Est, Europe de l'Est et du Caucase, Bassin méditerranéen.

A la fin de la période de mobilité les volontaires recevront le « Youthpass », un certificat européen qui identifie et valorise les compétences acquises pendant la période de mobilité à l’étranger.

 

Quel coût pour y participer ?

Ce programme est financé par la Commission Européenne. Dans le cadre du volontariat CES, les frais de transport international et local, d’hébergement et de nourriture seront pris en charge et les volontaires bénéficieront d’une assurance santé complémentaire, de cours de langue et d’argent de poche.

Il peut y avoir éventuellement une participation aux frais de transport à l’international s’ils dépassent le forfait alloué par la Commission Européenne.

 

Comment l’activité dans le cadre du volontariat CES est organisée ?

L’activité se présente sous forme d’un contrat entre le volontaire, l’organisation d’accueil dans le pays étranger, l’organisation de soutien du pays d’origine et l’organisation coordinatrice. L’organisation d’accueil définit les missions et s’occupe du bon déroulement de la vie quotidienne du volontaire pendant le volontariat. L’organisation de soutien accompagne le jeune avant le départ dans toutes les démarches administratives et le suit pendant et après sa mobilité. L’organisation coordinatrice s’occupe du dépôt du dossier de demande de subvention et de la gestion administrative du projet.

 

 

Contact

Annalisa LETTIERI

45 place Charles de Gaulle

86000 Poitiers

annalisa.lettieri@crijna.fr