Partages et connexion_JaP

CHRONIQUE #14 - LES MÉTIERS DE 2030

Publié le 23 avril 2019 et mis à jour le 04/07/2019

Lors d'une chronique, je vous présentais les objets qui vont disparaître de notre quotidien d’ici 10 ans. Et si maintenant je vous parlais des nouveaux métiers d’ici 2030 ? Il y a seulement 10 ans, les fonctions de social média manager ou d’UX designer étaient encore inconnues. Pourtant, ces postes sont devenus essentiels sur le marché du travail aujourd’hui. L’intelligence artificielle, la robotique ou l’ère digitale vont non seulement transformer en profondeur les métiers existants mais en créer de nouveaux.

Pour  donner quelques chiffres, on constate que 65% des enfants  entrant à l’école primaire aujourd’hui exerceront plus tard un métier qui n’existe pas encore. Pour l’étudiant qui commence l’Université cette année, la moitié de ce qu’il apprendra en première année serait en réalité dépassé deux années plus tard. Concernant les travailleurs, on constate aussi que 375 millions vont devoir changer de métier à l’horizon 2030.

Il y a plusieurs manières de concevoir cela : parfois peut-être en fonction de ses propres aspirations, d’autres fois il s’agit de s’adapter au marché de l’emploi.

Voici quelques “job fiction”:

  • directeur des Ressources Robotiques : Entouré de techniciens, il évalue les besoins de l’entreprise en robots et optimise son parc pour une meilleure productivité.
     
  • Curateur digital : avec l’explosion des logiciels et des applications, il fait les bons choix à votre place et  recommande les meilleures solutions: mais sera également un Maitre Jedi de l’analyse data.
     
  • Thérapeute en désintoxication digitale : celui là, on n’est pas allé  le chercher loin ! ce thérapeute sera un coach toute âge qui aidera à vous défaire de votre addiction au smartphone.
     
  • Coach en reconversion professionnelle : il existe déjà, mais ce métier va exploser avec le besoin de reconversion de milliers de personnes.
     
  • Manager digital pour personne décédée : Il suffira de faire appel (avant sa mort...) au manager digital pour trépasser en toute sérénité ! Ce conseiller veillera en effet, une fois que vous ne serez plus sur terre, à votre réputation sur la toile.

Dubitatifs ? On en reparle dans 11 ans !

Bien sûr certains métiers n’ont pas attendu 2030 pour évoluer et se transformer. Ils sont déjà réalité, comme par exemple roboticien, pilote de drone civil, hacker éthique, imprimeur 3D, facilitateur de tiers-lieux, youtubeur et bien d’autres encore.

Pour répondre à ces nouveaux métiers, il faut, au-delà du diplôme,  adopter un état d’esprit agile. Les technologies évoluant sans cesse,il est nécessaire de se remettre en cause et d'acquérir de nouveaux savoirs. Le gouvernement a annoncé que 10 000 formations aux métiers du numérique seraient proposées aux populations éloignées de l’emploi (décrocheurs scolaires, demandeurs d’emploi, seniors en voie de reconversion…). Ces formations visent à amener des personnes vers les métiers du développement web, de la maintenance, de l’exploitation et de la sécurité.

Au delà des expériences professionnelles mentionnées sur un CV, la personnalité du candidat et ses compétences comportementales entrent en ligne de compte. On dit que la capacité à acquérir un nouveau savoir vaudra plus que le savoir déjà acquis.

Il est parfois difficile de comprendre ou de connaître le nom de ces nouveaux métiers émergeants. Le CRIJ l'a bien compris, qui réalise pour vous très prochainement sur le site internet “Jeune à Poitiers” une présentation de tous les métiers du numérique de demain et de 2030. Vous n’aurez plus, peut être,  qu'à choisir  le vôtre!

Plus d'infos