Partages et connexion_JaP

Quand partir

Publié le 12 août 2020 et mis à jour le 14/08/2020

Avant le bac

Lycées français

Suivre une scolarité à la française, mais à l’étranger, c’est possible ! Vous pouvez suivre une formation dans un des nombreux établissements d’enseignement français homologués par le Ministère de l’Education nationale dans près de 140 pays. Vous y préparerez notamment le bac français. Attention, le calendrier scolaire diffère en fonction des pays et des frais de scolarité sont demandés. Plus d'informations : www.aefe.fr

BON À SAVOIR
Quelques aides financières, appelées bourses « de Londres », peuvent être octroyées par le Ministère de l’Education Nationale pour passer une année de première ou de terminale dans un lycée français à Barcelone, Dublin, Londres, Madrid, Munich et Vienne sans rien dépenser ou presque. Se renseigner auprès du chef d’établissement. Plus d'information : www.eduscol.education.fr

Partenariats inter-établissements

Renseignez vous auprès de votre établissement si des partenariats avec des étabillements étrangers existent et informez-vous sur les modalités de participer à un échange par exemple.

BON À SAVOIR
Sur chaque académie, il existe une Délégation académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (Dareic) qui peut vous informer sur les différentes possibilités de mobilité au sein des établissements :
Bordeaux : http://www.ac-bordeaux.fr/pid30951/europe-international.html
Limoges : http://www.ac-limoges.fr/pid30920/relations-internationales.html
Poitiers : http://www.ac-poitiers.fr/cid103534/les-relations-internationales.html

BON À SAVOIR
Un contrat d’études peut vous permettre de partir en mobilité dans le cadre d’un programme d’échanges en fonction des partenariats conclus par votre établissement ou le rectorat.
En Allemagne :
Les programmes d’échanges « Brigitte Sauzay » et « Voltaire » de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) permettent de partir de 3 à 6 mois pendant le collège ou le lycée. Ces programmes engagent une réciprocité avec le.la correspondant.e allemand.e. Plus d'informations : www.ofaj.org
Pour plus d’infos sur ces programmes sur notre site : https://www.jeuneapoitiers.fr/articles/trouver-une-bourse

Partir à l’étranger sans contrat d’études

Une année scolaire dans un lycée étranger (sans contrat d’études) vous permettra d’améliorer considérablement votre niveau de langue. Attention, cette année peut s’avérer très chère et ne sera pas forcément reconnue par l’Education nationale à votre retour.
Plus d'informations : www.unosel.com - www.loffice.org - www.unse.org

Dans un autre cadre, les échanges de jeunes du Rotary permettent à des lycéens de séjourner à l’étranger pendant une année scolaire en étant accueillis par les Rotary clubs locaux. La pension complète et les frais de scolarité sont pris en charge. Cette mobilité entraine une interruption dans la scolarité française du jeune pour passer une année scolaire à l’étranger. Plus d'informations : https://www.rotary.org/fr/our-programs/youth-exchanges

Le programme Secondary School Student, pour les États-Unis essentiellement : www.j1visa.state.gov

Autres possibilités

Le bac international (IB) est un diplôme étranger de nature privée permettant de poursuivre ses études supérieures dans de nombreux pays (dont la France). Il est en général reconnu comme équivalent au baccalauréat et permet la poursuite d’études supérieures en France. Plus d'informations : www.ibo.org/fr

Le bac européen peut également être obtenu dans une école européenne ou agréée, et le bac binational permet la délivrance simultanée d’un bac français et d’un bac étranger (AbiBac franco-allemand, BachiBac franco-espagnol et EsaBac franco-italien). Plus d'informations : www.eursc.eu/fr - www.education.gouv.fr

Après le bac

Dans l’Union européenne, le bac est généralement reconnu, bien que chaque pays ou université impose ses conditions d’admission. Hors Europe, l’accès aux universités se fait le plus souvent en passant des examens. Attention, les droits d’inscription peuvent être relativement élevés.

BON À SAVOIR
L’année de césure est reconnue depuis juillet 2015 : elle consiste pour un étudiant à suspendre ses études (de un à deux semestres) afin de vivre une expérience personnelle, professionnelle ou d’engagement en France ou à l’étranger. Informez-vous avec cet article et auprès de votre établissement.

Après un bac +2

Le bac +2 (BTS, DUT) est souvent sans équivalence à l’étranger. Vous serez probablement admis en première année de formation.

Après un bac +3

C’est le meilleur moment pour partir étudier à l’étranger :
Au niveau européen, le système de la Licence, Master et Doctorat (LMD) harmonise la reconnaissance des diplômes
et facilite la mobilité des étudiants.
Pour les pays hors Europe, les modalités d’inscriptions varient selon les organismes de formation, mais à ce niveau d’études, les correspondances sont nombreuses.
Les échanges bilatéraux entre universités permettent de partir dans le monde entier tout en facilitant les démarches.
Contactez le service des relations internationales de votre établissement.
Liens utiles : www.euroguidance-france.org - https://eacea.ec.europa.eu/sites/2007-2013_en


"Info Jeunes Nouvelle-Aquitaine - Poitiers"